une histoire comme il y en a tant (réincarnation)



« Coucou, je m’appelle Yellow, enfin, je m’appelais Yellow car le corps de Yellow ne vit plus sur terre depuis un petit moment déjà. Je viens simplement vous raconter mon histoire en quelques lignes, je ne rentrerai pas dans les détails, vous devez juste comprendre une petite chose.

Quand j’étais Yellow, je vivais dans une famille qui m’aimait beaucoup, je suis arrivée toute petite dans cette famille, j’ai vu grandir les enfants, arriver d’autres chiens, partir d’autres chiens, on a déménager, on a jouer, vu les saisons défilés, j’ai suivi avec attention les enfants sauver des oiseaux (comme c’était émouvant) bref, pendant 10 ans j’étais heureuse et ma famille et moi étions soudées. Surtout avec ma gardienne, souvent c’était plutôt moi sa gardienne, la gardienne de ses peines et de ses angoisses. On a vécu beaucoup de choses ensemble et les évènements de leur vie ont fait qu’un beau jour ma gardienne a été obligée de me laisser un moment ailleurs, mais elle reviendrait me cherchait, elle me l’avait dit et je le savais. Sauf que j’étais trop triste pour attendre, j’avais 10 ans et mon moral et ma santé déclinaient plus vite que je ne le voulais. Tant de tristesse, de regrets et de culpabilité à cette époque. Je suis partie alors que ma gardienne était en voyage, sa fille m’a doucement aidé à partir, j’étais tellement fatiguée, j’ai accueilli ce long sommeil avec un délice certain, j’avais fait mon choix. Ma gardienne a été bien sur mise au courant, elle a récupérer mes cendres et s’en ai voulu pendant de très longues années.

Mais j’étais toujours dans le coin, les liens ne se rompent jamais totalement. Un jour ma gardienne qui était déjà accompagné d’une compagne à poils fidèle, a accueilli un chiot malade, oh elle le savait qu’il avait de lourdes pathologies, et puis personne n’en voulait au vu du travail qu’il demandait au quotidien. Elle a tout fait pendant plus de 2 mois, vétérinaire, rééducation bref, l’espoir ne les a jamais quitté de réussir à sauver ce petit chiot. Et quel petit chiot ! Heureux, démonstratif, reconnaissant mais surtout on aurait dit que sa maladie ne lui posait pas de soucis, qu’il était trop heureux d’être en vie pour s’en soucier. Et puis ce petit chiot est parti. Ma gardienne et sa famille ont beaucoup pleuré.

Le temps passe, en années, et la compagne fidèle de ma gardienne tombe malade, elle n’est plus toute jeune maintenant et son corps, comme le mien a l’époque faiblit. c’est bien sur un coup dur pour ma gardienne qui comme a son habitude dévouée soigne au mieux son amie. Elle se fait accompagnée par une personne qui parle avec les animaux, tu sais de quoi je parle, ces personnes qui entendent nos pensées, elles sont nombreuses mais beaucoup n’ont pas encore conscience qu’elles y arrivent. Cette personne est étonnée de me voir autour de l’amie fidèle malade de ma gardienne, ben quoi, je suis là juste par Amour. j’accompagne a ma façon cet être sur le point de me rejoindre « la-haut ». au plus elle décline, au plus je suis présente et ma gardienne le sait maintenant alors un jour, comme ça, parce que c’est le moment, j’ai expliqué quelque chose à la personne qui était en contact avec nous car je savais qu’elle allait le transmettre à ma gardienne. Cela faisait plus de 12 ans que j’étais parti de sa vie, mais je lui ai expliqué que je suis revenue : je suis revenue 2 mois dans la vie de ma gardienne, dans le corps d’un petit chiot malade. Je ne dis rien de plus et j’assiste avec plénitude à l’éclosion de la compréhension de ma gardienne à cette nouvelle. Elle comprend en 1 seconde, elle comprend simplement que par amour j’ai ressenti l’envie de revenir boucler quelque chose, lui donner l’opportunité de m’accompagner, me soigner, et me laisser partir avec elle a mes côtés. j’étais tellement heureuse de revenir même pour ce court instant auprès d’elle, et je savais que ça serai court. Pourquoi ai-je attendu tout ce temps pour lui dire que c’était moi ? Pourquoi ne l’ai-je pas prévenue plus tôt que je reviendrais ? Car elle avait besoin de cette information là, maintenant, pas avant. Ce n’est pas que je ne pensais pas à elle, ce n’est pas que j’avais un plan, c’est que j’écoute en permanence mon coeur et ce jour là il m’a dit d’expliquer tout ça. Elle n’a pas pleuré ce jour là, elle a trouvé cette révélation tellement logique et normale, comme si elle le savait déjà et que je n’avais fait qu’éclairer une page d’un livre pour mieux la lire. J’ai accompagné sa vieille amie malade, nous avions une humaine en commun, c’est comme si on se connaissait.

Je m’appelais Yellow, et tout en continuant mon chemin et parce que je le continuais, je suis retournée vers une âme que j’aime. Peut-être que l’on se recroisera, je ne lui ai pas dis car je n’en sais rien, je sais juste que nos âmes sont liées et ce même dans l’absence de contact physique. l’Amour va au-delà de la matière. »

je vous raconte cette petite histoire (histoire vraie!) pour vous faire prendre conscience de deux choses :

- votre loulou ne sait pas forcément à l’avance s’il reviendra ou pas ni sous qu’elle forme. Il peut avoir des désirs, des envies mais ce n’est pas écrit à l’avance. Ou plutôt disons que oui c’est écrit à l’avance mais dans des milliers de livres et on ne sait pas lequel va être ouvert encore.

- ne cherchez pas à tous prix à savoir si tel loulou est tel loulou. Les informations viendront à vous quand ça sera le moment.

La recherche de réponse entraine souvent une perte de temps et d’énergie. Il est je pense préférable de ne pas se focaliser sur ces cycles de réincarnations. Soit pour vous c’est une certitude et alors ça ne sert à rien de consulter un communicateur animal, soit vous n’en savez rien et peut-être un jour vous le saurez d’une manière ou d’une autre. Pourquoi ça ne sert à rien de demander à un communicateur ? Tout simplement car cela vous empêche de vous écouter et que surtout dans ce genre de situation, personne mieux que vous-même ne pouvez ressentir si votre animal a déjà vécu avec vous.

Faites vous confiance, et faites confiance en l’Amour.

Crédit Image : infinite.art.desing, Henri Matisse

41 vues

Contact

Wenaewe - l'harmonie du vivant

wenaewe.ca@gmail.com

06 45 12 32 89

N° SIRET : 818 848 533 00027

Tout droits réservés

Les textes présents sur ce site sont soumis aux droits de propriété intellectuelle et aux droits d'auteur y afférents. L'exploitation non préalablement autorisée, à quel titre que ce soit, de tout ou partie de ce site pourra faire l'objet de toute action appropriée.