Les bernards lermites "messagers"



C’est un animal peu commun dans les dialogues avec les âmes groupes qui s’est présenté à moi récemment. Je connais vraiment mal ces animaux et j’ai été très étonné mais très heureuse de les découvrir et les rencontrer !


Je les sens autant capable de beaucoup de sérieux que de facéties. On m’indique qu’il y aurait beaucoup de choses à dire ensemble mais qu’ aujourd’hui un seul sujet va être abordé. J’ai l’impression qu’on ne veut pas nous surcharger d’informations. Mais nous donner des clés épistolaires précises pour nous accompagner.


« On va parler de vos maison. »

Nos maison ? Nos domiciles ?

« Oui. Là où vous vivez. Nous changeons de maisons nous souvent et quand c’est nécessaires. Notre corps grandit et au fur et à mesure on change de maison » (en fait ils changent de coquillages vide a habiter, je suis aller vérifier). « Nous changeons de maison car nous changeons nous même. Nous évoluons donc notre maison évolue. »


Je commence a voir où on va dans la métaphore...


« C’est bien de s’attacher à une maison, la traiter décemment et en prendre soin. Mais c’est bien aussi d’apprendre à s’en détacher quand le moment est venu. Certains lieux sont obsolète en fonction de votre évolution personnelle. Comme nous nos coquilles deviennent obsolètes par rapport à nos corps qui grossissent.

Prenez soin de vos maisons. Mais si vous êtes amener à les quitter, ne vous accrochez pas et comprenez que c’est nécessaire.


L’évolution touche tous les êtres vivants. Vous ne pouvez comme nous ne pouvons allez à l’encontre de nos évolutions. Si on résiste alors on se retrouve à l’étroit, étriqué dans une coquille trop petite pour nous. Des fois ce n’est pas facile d’accepter notre évolution. Mais c’est pourtant la clé de l’expansion de chaque individus, humain ou animal ou végétal. »


Je comprend au delà de ces mots écrits et dicté une notion plus profonde. Je ne sais pas trop alors si se sont les Bernards l’ermites qui envoient cette notion ou si on en profite pour me faire aller plus loin dans cette compréhension. Mais je comprend alors qu’il ne sert a rien de lutter contre notre évolution. Naturellement l’humain est destiné à évoluer à apprendre. Que ça soit d’ordre spirituel ou technique ou du mental d’un enseignement... ce qui n’est pas naturel c’est la stagnation. Mais il est vrai que c’est plus facile des fois de rester dans notre zone de confort et donc de ne pas changer de coquille même si on se sent à l’étroit dedans.

J’ai beaucoup aimé cet échange très simple qui offre des métaphores et des notions largement approfondissables (oui je sais ce mot n’existe pas mais j’aime inventer des mots !).


Merci donc à nos amis les Bernards l’ermites pour ce rappel tout à fait pertinent ! Que ça soit d’un point de vu technique, matérielle (je vois des gens amener à déménager donc à lâcher leur maison pour une nouvelle) ou subtil (sortir de sa zone de confort et accepter notre évolution), ils nous ont offert aujourd’hui de belles clés à exploiter !

(Et personnellement j’ai adoré qu’ils se présentent à moi c’était vraiment sympa !)


10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout