Les animaux et leurs souvenirs



Nos loulous, et ce n’est plus à prouver, font preuve d’une sacrée mémoire notamment pour retenir tout ce qu’on leur apprend mais aussi pour emmagasiner de précieux enseignements afin que leur vie de tous les jours se passent bien pour eux (« ok compris, ce chat là il est pas super cool, on va s’en méfier »). Si avoir de la mémoire est synonyme de conserver des souvenirs, comment ça se passe pour eux ? Ils arrivent à tout garder ? À se souvenir de tout ? Dans quelle mesure ils se raccrochent au passé du coup ?

Durant une communication animale, on reçoit des éléments présents dans la vie de l’animal mais aussi des évènements plus anciens. Certains se souviennent de leur petite enfance (surtout si elle a pas été particulièrement joyeuse), d’autres préfèrent mettre ça de côté. Comment vivent-ils avec ces souvenirs ? Pour nous, tous nos souvenirs qu’on en ait conscience ou non sont chargés d’une émotion, heureuse ou non. J’ai pu remarquer que chez nos loulous, la plupart du temps les souvenirs arrivent de manière neutre. Ils me montrent un fait mais ce fait n’est pas systématiquement associé à une émotion. Dans une certaine mesure donc ils se détachent de leur passé, de leurs souvenirs. Je pense que quand je reçois ces souvenirs c’est qu’il y a une raison, une utilité pour le présent. Mais j’ai rencontré plusieurs cas de figure malgré tout, ce qui empêche de faire des généralités (et tant mieux j’aime pas trop les généralités!).

C’est qu’il y a une question qui revient souvent, notamment lors des adoptions : qu’est ce qu’il a vécu avant de venir dans ma vie ? Qu’il y ait des soucis ou pas du tout, cette question reste souvent essentielle pour les gardiens qui ne connaissent pas le passé de leur loulou. L’animal me fournit quasiment à chaque fois des éléments de son passé, mais je suis certaine qu’il ne raconte pas tout. Après je ne me risquerais pas à dire pourquoi, je ne suis pas ici pour faire des spéculations. Parlons de choses qui se sont passées et méfions nous des hypothèses. Les animaux font, mine de rien, souvent référence au passé (et c’est quand même cool notamment pour pouvoir valider des choses après la communications avec le gardien!). Par exemple ils peuvent nous montrer quels soucis de santé ils ont eus, ça c’est facilement confirmable par le propriétaire (oui confirmable ça n’existe pas mais j’aime bien aussi inventer des mots!). Ils peuvent nous décrire plusieurs lieux, des anciens copains qu’ils soient humains ou animaux, une situation passée. Je me souviens par exemple qu’un loulou m’avait donné la nette image sous forme de petite saynète d’une attente sous un espace réduit genre abribus alors qu’il y avait une véritable tempête dehors. Ce que la gardienne a pu confirmer. Alors pourquoi ce souvenir en particulier ? Figurez vous que j’en sais rien (elle nous saoule elle avec son article où elle répond à rien!) et que je regrette un peu de ne pas avoir posé la question finalement. Sûrement que ce souvenir l’a marqué, ce fut un moment intense digne d’être conservé dans les annales . Vous aussi non, vous gardez en mémoire certains souvenirs plus que d’autres ?

Je vois pas du tout où elle veut en venir. - Non mois non plus. Non mais rassurez vous je ne veux en venir nulle part ! En tout cas, je ne discutaille pas ainsi pour confirmer ou infirmer des choses de manière catégorique mais plutôt pour ouvrir la piste de vos propres réflexions ! C’est bien plus sympa si vous vous faites votre propre opinion ! Pour ma part, je constate simplement que nos loulous sont en mesure de nous fournir des informations sur leur passé, que la majorité du temps ils n’y ajoutent pas vraiment d’émotions particulières et que si une émotion ressort c’est que quelque chose n’est pas totalement guéri en lui et qu’il a besoin que son message passe pour recevoir de l’aide. j’ai eu envie de demander quelques précisions, j’ai donc interrogé mon Moi histoire de voir ce qu’il sait (car il sait tout!) de cette histoire de souvenirs :

« Ce que l’on vit est un apprentissage sur le moment. Parfois il est important de garder certains souvenirs pour pouvoir agir de la meilleure manière quand la situation se reproduit. Parfois l’apprentissage est tellement clair que le souvenir se détache, même si tout est toujours récupérable. La grande bibliothèque des souvenirs est toujours ouverte, mais vous ne pouvez y accéder que quand il y a une utilité. La consultation de ces archives par simple curiosité est stérile et inutile. Toutes vos vies sont enregistrées, toutes vos actions et celles des animaux également, l’individu incarné n’a pas accès à tout consciemment, parfois il doit refaire les même erreurs. Les animaux n’attachent pas autant d’importance à leurs souvenirs, ils ne font pas d’albums photos, ne conservent pas de lettres, ils vivent le jour présent plus en présence que vous, vous devriez prendre exemple sur eux pour goûter à la Paix de l’instant. »

8 vues

Contact

Wenaewe - l'harmonie du vivant

wenaewe.ca@gmail.com

06 45 12 32 89

N° SIRET : 818 848 533 00027

Tout droits réservés

Les textes présents sur ce site sont soumis aux droits de propriété intellectuelle et aux droits d'auteur y afférents. L'exploitation non préalablement autorisée, à quel titre que ce soit, de tout ou partie de ce site pourra faire l'objet de toute action appropriée.