Les animaux et la notion du temps ⏰


C’est un fait très connu et largement répandu, les animaux sont dans le présent. Cette phrase on la lit de partout dans tous les apprentissages, on l’entends dans toutes les formations. Mais ça veut dire quoi exactement « ils sont dans le présent » ? est-ce que ça veut dire qu’ils ne connaissent pas le passé ni le futur ? Ils ne peuvent les appréhender ceux là donc ? Faisons un petit point !


Être dans le présent.


Être dans le présent qu’est ce que cela signifie ? Il n’y a pas que les animaux que sont dans le présent ça ne leur est pas réservé. Seulement il y sont plus naturellement que nous. On pourrait écrire un bouquin sur comment revenir au moment présent et d’ailleurs ça a déjà été fait : Le pouvoir du moment présent par Eckhart Tolle (pour ceux et celle qui veulent approfondir ce livre est vraiment très bien). Si pour nous ce n’est pas toujours évident d’intégrer ce présent, seconde par seconde dans nos vies, c’est en grande partie à cause de notre mental. Il nous fournit en quasi permanence et si on n’y prend pas garde, bon nombre de pensées envahissantes chaque jour, chaque heure et chaque seconde. « je fais quoi comme repas ce soir ? », « ai-je bien fermé à clé ma voiture ? », « il ne faut pas que l’oublie de sortir le linge de la machine » etc etc etc, des comme ça on en a des tonnes par jour n’est ce pas ?! Et ben voilà, c’est là toute la différence entre nous et les animaux. Eux, ils ne se posent pas toutes ces questions, ils sont à ce qu’il font dans le moment présent, à ce qui s’offrent à eux, et c’est tout. c’est aussi simple que ça. Ils sont en « mode courant d’air », des tuyaux complètement débouchés qui laissent allé et venir les idées, les instincts, les intuitions. Il est tout à fait possible pour nous d’en arriver là, c’est d’ailleurs dans cet état qu’il faut être pour canaliser et donc communiquer avec eux. Cela nous demande simplement plus de travail au quotidien, et oui, c’est bel et bien un travail quotidien !


Ils ne se turlupinent donc jamais le cerveau ?!


Ah si si, ça leur arrive ! Et en général on le voit très rapidement et c’est flagrant, c’est ce que l’on appelle chez eux « des soucis de comportements ». Un chien va pouvoir avoir des pensées récurrentes du à un trauma qui lui fera sans cesse se dire « humain inconnu en vu, danger, pas danger ? » dès que la situation se présente par exemple. Un cheval va pouvoir se prendre le choux en pensant à son gardien car ce dernier n’a toujours pas compris le message, donc devenir impatient, ou distant. Un chat va pouvoir uriner à des endroits pas trop appréciés : c’est souvent leur façon d’évacuer leurs pensées récurrentes négatives. Alors, me direz-vous, il n’y a pas de grande différence avec nous ! Et si quand même, et elle réside dans le fait que l’animal ne va pas en faire toute une histoire déjà, il vit ces moments là quand même (et ce même s’ils sont rattaché à un trauma passé ou a une crainte du futur) et de plus, l’animal revient en mode « présent » de manière naturelle. Nous, nous devons faire un effort pour passer en mode « présent », eux, ils font un effort pour en sortir ou y sont poussés car quelque chose les dérange. Mais leur état naturel c’est bel et bien de vivre le moment présent.


Ils ont la notion du passé et du futur alors ? Comme nous ?


Oui, ils ont la notion du passé et du futur. Déjà ils ont des souvenirs et ils ne confondent pas souvenirs et présents. Donc la notion du passé, aucun soucis. La notion du futur pareil même si elle est plus flou je trouve que la notre. Il faut des fois user d’ingéniosité pour leur faire comprendre une durée car pour eux, une semaine ou 15 jours c’est beaucoup plus abstrait que pour nous. Personnellement je leur explique en terme lunaire en général, je trouve ça pratique, ou en saison bref, je m’aide de la nature. Mais n’essayez pas de dire à votre chat que le 17 septembre il devra être sage car on ira chez le vétérinaire faire le vaccin, le 17 Septembre ça ne veut rien dire pour lui. Ils sont sensibles au passé. Cela influe sur leur souvenirs, qui peuvent être bons ou mauvais. Mais la nuance est que même s’ils ont vécu un événement traumatisant qui reste gravé, en général (selon mon expérience) ça crée plus un réflexe. Nous ont va effectivement se torturer le cerveau pour comprendre ce qu’il s’est passé, eux ça « s’inscrit » en eux et ils le vivent dans le présent sous forme de réflexe (je parle ici des réflexes de peur par exemple, d’anxiété ou de colère, suivant la situation passé qu’ils ont vécu). Heureusement ils se souviennent aussi très bien du passé heureux ! Une balade particulièrement sympa peut rester gravée dans leur mémoire pendant de longues années, puis ressortir en CA tellement ça les a marqué ! Le passé et le futur sont perceptibles par nos loulous, la différence est juste que pour eux, le point de départ est le présent naturellement et ils y reviennent toujours et avec plus de facilité que nous.


Le temps est un sujet passionnant. Le temps tel que nous le vivons est-il vraiment la seule manière de le percevoir ? Et si le temps n’était pas linéaire ? Et si le temps n’était pas une succession d’événements ? Et si nos animaux avaient des choses à nous apprendre sur le temps ? Leur perception est différente de la notre, c’est sur, mais cet article est destiné plus à faire le parallèle entre eux et nous. Leur perception du temps fera certainement l’objet d’un article ultérieur. En attendant... Pensez à prendre du bon temps !

1 vue

Contact

Wenaewe - l'harmonie du vivant

wenaewe.ca@gmail.com

06 45 12 32 89

N° SIRET : 818 848 533 00027

Tout droits réservés

Les textes présents sur ce site sont soumis aux droits de propriété intellectuelle et aux droits d'auteur y afférents. L'exploitation non préalablement autorisée, à quel titre que ce soit, de tout ou partie de ce site pourra faire l'objet de toute action appropriée.