L’anthropomorphisme et Communication Animale, Notre regard change, changeons notre perception des mo


L’anthropomorphisme c’est la tendance à attribuer aux animaux des réactions humaines. Il n’est pas souvent aisé de faire la différence entre ce qu’ils ressentent par rapport à ce qu’ils font. Dans l’observation de l’animal déjà on pourra le trouver triste, désabusé, joyeux, perplexe, enthousiaste, déprimé, ennuyé, motivé, en colère…. Et souvent on se demande si on ne fait pas d’anthropomorphisme. En CA, il faut bien mettre des mots sur ce que l’on ressent, voit, entend etc, mais alors, peut-être est-ce de l’anthropomorphisme également ?Quand on reçoit une émotion de la part d’un animal, on ne reçoit pas de mots à proprement, c’est à l’intérieur de nous qu’on sent cette émotion, cette situation par le biais de plein de sens subtils, mais il faut bien transmettre cette émotion au gardien. c’est ça qui devient moins évident malgré le riche vocabulaire de la langue française. On va donc tenter de décrire au mieux les ressentis, de transmettre à l’oral ou à l’écrit quelque chose qui des fois s’est senti en 2 secondes mais qui est plus riche qu’une description de 3 pages. Ce n’est pas un exercice évident, et la notion d’anthropomorphisme trotte dans la tête de temps en temps et plus souvent dans celles des personnes qui ne sont pas encore bien familiarisées avec la CA.Pourtant, dire qu’un animal est en colère, ou triste, ou désabusé, selon comment et pourquoi ces mots sont employés ça ne fait que traduire une sensation, un ressenti. D’autant que les communicateurs n’ont des fois (pour ne pas dire souvent d'ailleurs) pas l’animal en face d’eux. Décrire ce que l’on reçoit en CA est un exercice délicat, j’ai souvent l’impression de ne pas avoir à ma disposition assez de mots pour expliquer. Alors j’utilise des mots pouvant décrire autant un humain qu’un animal, forcément (et quantité de métaphores!). Donc on n’attribue pas des réactions et émotions humaines à un animal, on fait au mieux pour traduire en langue humaine un langage 1 000 fois plus riche !Ne vous formalisez pas si vous trouvez votre CA teinté d’anthropomorphisme, d’autant qu’un loulou peut être triste, désabusé, joyeux, perplexe, enthousiaste, déprimé, ennuyé, motivé, en colère…. En accédant à la conscience animale, en touchant du doigt ce qu’ils ressentent, on se rend vite compte que le mot « anthropomorphisme » en lui-même pose soucis et n’a pas lieu d’être quand il s’agit de sentir, capter des choses durant une CA. Quand on est juste dans l’observation, que l’intuition ne rentre pas en jeu, qu’aucune pensées animales ne nous parvient rien de rien, donc uniquement en l’observant, oui on peut faire de l’anthropomorphisme, mais en CA, je ne pense pas. Je ne pense pas car on se rend vite compte de la richesse de leurs émotions et de leurs pensées. Quand on ressent par le biais d’une CA, quand on est vraiment « branché » sur l’animal, il ne peut pas y avoir d’anthropomorphisme.On s'évertue depuis des décennies à distinguer humain et animaux, actuellement, la tendance s'inverse, suivons le mouvement en portant un regard nouveau sur les mots et concepts que nous utilisons !

33 vues

Contact

Wenaewe - l'harmonie du vivant

wenaewe.ca@gmail.com

06 45 12 32 89

N° SIRET : 818 848 533 00027

Tout droits réservés

Les textes présents sur ce site sont soumis aux droits de propriété intellectuelle et aux droits d'auteur y afférents. L'exploitation non préalablement autorisée, à quel titre que ce soit, de tout ou partie de ce site pourra faire l'objet de toute action appropriée.