đ“—đ“źđ“”đ“č ! đ“œđ“žđ“· đ“Șđ“·đ“Čđ“¶đ“Șđ“” đ“Ș̀ đ“Ÿđ“·đ“ź đ“źđ“·đ“œđ“Čđ“œđ“źÌ !


VoilĂ  un autre sujet rĂ©current dans les groupes de communication animale. Souvent ce sujet lĂ  aussi porte Ă  controverse et pour ma part je suis rarement d’accord avec ce qui est dit et je pense qu’on oublie un point trĂšs important dans l’histoire.


Ah c’est trĂšs pratique ça « mon animal est comme ça car il y a un dĂ©funt/une entitĂ© accrochĂ© Ă  lui ». ÉsotĂ©risme bonjour ! Bon ok je dis pas que ça ne peut pas arriver hein, mais dĂ©jĂ  ce n’est en rien une rĂ©currente et ensuite c’est une consĂ©quence et non une cause du mal-ĂȘtre de l’animal ! c’est ça qu’on oubli de dire trop souvent. Dans ce que je lis souvent, l’animal a un soucis CAR il y a une entitĂ©. Personnellement je dis l’inverse :


đŒđ“ đ’¶ 𝓊𝓃𝑒 đ‘’đ“ƒđ“‰đ’Ÿđ“‰đ‘’Ì 𝒞𝒜𝑅 đ’Ÿđ“ đ’¶ 𝓊𝓃 đ“ˆđ‘œđ“Šđ’žđ’Ÿđ“ˆ !


Vous vous souvenez l’histoire des vibrations, et que l’on attire ce que l’on vibre ? Et oui la voilĂ  Ă  nouveau lĂ  cette histoire. Et ici on va la transposer Ă  nos animaux tout bĂȘtement ! Parce qu’un loulou triste ou en colĂšre vibre bas, pareil que pour nous. Et qu’est ce qui « s’accroche » aux basses vibrations ? Ben les Ă©nergies/entitĂ©s basses. VoilĂ , on a dĂ©jĂ  fait le tour de la question !


Pour ĂȘtre tout Ă  fait honnĂȘte aprĂšs des centaines et des centaines de CA, je crois que j’ai n’ai fait qu’une ou deux fois un travail sur une entitĂ©/Ă©nergie sur un animal. Et je me suis rendu compte que ça ne sert strictement Ă  rien (si si je vous assure) si derriĂšre on ne travaille pas sur la cause du mal-etre du loulou



donc pour rĂ©sumer. Je ne suis pas d’accord avec la croyance qui consiste Ă  dĂ©finir l’entitĂ© comme le problĂšme, et j’estime qu’on oublie de mentionner la cause rĂ©elle d’un malaise. On confond bien trop souvent Ă©sotĂ©risme et spiritualitĂ©. Les humains trop longtemps enrĂŽlĂ©s dans des prĂ©ceptes de bien et de mal considĂšrent que l’extĂ©rieur est la cause de leur souffrance intĂ©rieure ou de celle de leur loulous. Personnellement, je vous dirais que tout vient de l’intĂ©rieur, si vous vous sentez attaquĂ© de l’extĂ©rieur, c’est un mĂ©nage intĂ©rieur qu’il faut faire, pas Ă©riger des barriĂšres pour se protĂ©ger de l’extĂ©rieur



De plus, la croyance rĂ©pandue qu’une entitĂ© pompe de l’énergie et rend malade n’est qu’à demie-vraie, ces symptĂŽmes apparaissent car les corps (physique et subtils) fatiguent, ce n’est pas l’entitĂ© en elle-mĂȘme qui rend malade. l’animal est le plus souvent tristounet ou apeurĂ©, mais s’il y a des symptĂŽmes physiques, les mettre entiĂšrement sur le compte d’une quelconque entitĂ© revient nĂ©gliger le corps physique. Je comprend qu’on ai pas toujours confiance en la mĂ©decine vĂ©tĂ©rinaire, mais mettre sur le dos de cette pauvre basse vibration tous les soucis physiques du loulou, ça reste de mon point de vu une belle entrave Ă  sa guĂ©rison
 Il faut comprendre que l’unique façon de ne pas se laisser « pomper » par une basse vibration c’est de vibrer haut, quand un mal physique apparaĂźt c’est en gĂ©nĂ©ral que nous ou nos loulous vibrons bas depuis bien trop longtemps. n’attendez pas pour traiter les symptĂŽmes physiques n’attendez pas que l’on lui « enlĂšve l’entitĂ© » pour faire quelque chose. Le corps physique n’est qu’un de nos nombreux corps, et il se doit d’ĂȘtre traitĂ© avec respect et amour au mĂȘme titre que nos autres corps Ă©motionnel, vital, mental etc...


oh je ne dis pas tout ça pour dĂ©nigrer les croyances de quiconque ! Je vous livre simplement un point de vu contraire (volontairement contraire et diamĂ©tralement opposĂ©), pour ouvrir Ă  votre propre rĂ©flexion. Certes un peu catĂ©gorique et extrĂȘme comme texte peut-ĂȘtre, mais c’est volontaire, afin de vous montrer un point de vu catĂ©goriquement diffĂ©rent : n’ayez pas peur des entitĂ©s (pour vous, pour vous loulous), elles ne viennent pas comme ça s’accrocher bec et ongles par dĂ©pit, on les « attire » par ce que vous vibrons !


đ˜Œđ™§đ™§đ™šÌ‚đ™©đ™€đ™Łđ™š 𝙙𝙚 đ™ąđ™šđ™©đ™©đ™§đ™š đ™©đ™€đ™Ș𝙹 đ™Łđ™€đ™š 𝙱𝙖𝙡𝙝𝙚đ™Ș𝙧𝙹 𝙹đ™Ș𝙧 𝙙𝙚𝙹 đ™˜đ™žđ™§đ™˜đ™€đ™Łđ™šđ™©đ™–đ™Łđ™˜đ™šđ™š đ™šđ™­đ™©đ™šÌđ™§đ™žđ™šđ™Ș𝙧𝙚𝙹 đ™–Ì€ đ™Łđ™€đ™Ș𝙹-đ™ąđ™šÌ‚đ™ąđ™š, đ™šđ™© đ™–đ™žđ™™đ™€đ™Łđ™š đ™Łđ™€đ™š đ™Ąđ™€đ™Șđ™Ąđ™€đ™Ș𝙹 đ™–Ì€ đ™šâ€™đ™–đ™„đ™–đ™žđ™šđ™šđ™§ đ™žđ™Łđ™©đ™šÌđ™§đ™žđ™šđ™Șđ™§đ™šđ™ąđ™šđ™Łđ™© đ™šđ™© đ™–Ì€ đ™«đ™žđ™—đ™§đ™šđ™§ 𝙝𝙖đ™Șđ™© !

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout