Pourquoi les tomates continuent de mûrir, même cueillies vertes ?



En quelques jours, nous sommes passé de 20° à à 5°, le jardin il n’a pas trop compris et il m’a fallu ramasser mes tomates même pas totalement mûres au risque qu’elles ne gèlent sinon. En voyant mes belles tomates dans la maison, je me suis demandée comment ça se faisait d’un point de vu énergétique qu’elles mûrissent alors qu’elles ne sont plus sur leur pied. Car c’est un fait : elles mûrissent et finissent leur croissance même une fois détachées ! Grandiose Mère Nature ! Je décide donc de poser la question et de me laisser guidée pour canaliser la réponse. Je vous la livre t-elle quelle. J’y ai mis des annotations, pour que vous compreniez au mieux comment s’est déroulé la canalisation.


« on me montre une pomme qui se détache de son pommier et qui tombe à terre non loin du tronc. Avec des yeux physiques, on ne voit plus rien qui les rattachent l’un à l’autre, pourtant, ils sont toujours reliés. On me montre un fil lumineux qui va de la pomme au pommier et ce fil ressemble plus à un câble dans lequel circule des fluides, des énergies.

l’arbre perd un fruit, il a déployé toute sa force pour le faire pousser, grandir, pour qu’il devienne une entité (le fruit) capable de s’auto-gérer pour sa propre survie. l’arbre à donné au fruit tout son potentiel génétique, tout ce qu’il sait afin que le fruit puisse se reproduire et perdurer tout seul. l’arbre a perdu un fruit, il y a une certaine tristesse là dedans, et chacun prend le temps de se dire au revoir comme il se doit.


Ainsi, il leur est permit de rester connecté le temps dont ils ont besoin. Ils n’ont pas peur de la bourrasque ou de la main qui va cueillir, car ils savent qu’ils disposeront toujours du temps dont ils ont besoin pour se dire au revoir. Puis petit à petit, le lien va s’estomper, en quelque sorte, le deuil aura été fait dans les règles de l’art et l’année suivante, l’arbre refera des fruits et le fruit tentera de devenir un arbre.

Le lien subtil qui existe entre eux, existe entre toute choses vivantes et non vivantes (on me parle ici des minéraux). Il y a des liens partout où vous posez le regard, pour les voir, il vous suffit de fermer les yeux.


Tes tomates vont mûrir car une partie de l’énergie dont elles ont besoin pour le faire continu d’être transmit de manière subtile. Tu peux aider ce processus, aider à maintenir le lien entre le pied et la tomate en faisant preuve de gratitude envers ce lien sacré. ***je me dis que le pied de tomates va mourir lui...*** il a transmit lui aussi ce qu’il avait a transmettre, une partie de lui est dans la tomate, d’ailleurs ne vas-tu pas récupérer les graines ? *** oui je les récupère, il s’agit d’une variété ancienne que l’on tente de réhabiliter *** alors le pied d’une certaine manière, continu lui aussi sa route, dans un état différent, mais il la continue.


il y a une similitude, comme pour toute chose naturelle, entre ce phénomène et vous, humains. *** là, je suis vraiment enchantée, car sans le vouloir, c’est directement en lien avec le dernier article sur les Rencontres ! Ouah !!! *** vous attachez beaucoup d’importance à vos relations physiques, toute relation à aussi des liens subtils, invisibles, inconscients mais tout aussi important. Reconnaître et comprendre ces liens, c’est enrichir vos relations. *** je demande comment *** Outre une relation amicale, familiale, amoureuse, il y a simplement une relation (je cherche car on me le suggère intuitivement l’étymologie de ce mot : Du latin relatio (« récit, narration »)).


Une relation est une histoire, un chapitre de votre propre histoire, même si vous ne voyez plus la personne, l’animal, la plante, vous avez écrit un chapitre avec elle et aucun chapitre n’est jamais perdu. Peut-être retrouvez vous cette relation dans un futur chapitre, peut-être pas, mais un livre ne peut-il pas s’ouvrir à l’importe quelle page pour ne relire qu’un chapitre en particulier ? N’avez vous jamais relu un livre en en comprenant le sens différemment ? Le lien de la relation écrit dans ce chapitre restera à jamais disponible à vous et votre compréhension. Ne soyez donc pas triste qu’une relation semble se terminer, ou qu’une personne proche parte vivre à l’étranger : le lien subtil persistera tant que vous le désirez, tant que vous en aurez l’intention.


Les relations vous transforment, tout comme le pied de tomates qui ne meurt pas vraiment car tu récupères les graines, la fin d’une relation ne signifie pas sa mort, car des graines ont également été plantés, des chapitres ont été écrit »


J’en demande plus sur ces liens, mais la réponse fera l’objet d’un prochain article les loulous !

3 vues

Contact

Wenaewe - l'harmonie du vivant

wenaewe.ca@gmail.com

06 45 12 32 89

N° SIRET : 818 848 533 00027

Tout droits réservés

Les textes présents sur ce site sont soumis aux droits de propriété intellectuelle et aux droits d'auteur y afférents. L'exploitation non préalablement autorisée, à quel titre que ce soit, de tout ou partie de ce site pourra faire l'objet de toute action appropriée.